contact contact

Oui. Ils ont faim !

hungry          A l’approche des congés estivaux de l’an 13 du troisième millénaire, c’est tout le microcosme électronique français qui a connu un rebondissement des plus étonnants. Qu’importe l’entrée de la Croatie dans l’Union européenne, on célébrait bien sûr la naissance du label indépendant de deux étoiles montantes de la techno minimaliste « made in France ». Après un accouchement sans difficultés notoires, des milliers de fans ont pu suivre les premiers pas du petit Hungry. A quelques mois à peine, il galopait déjà fougueusement !

Mais Hungry Music, c’est avant tout le fruit d’une rencontre : celle de deux producteurs en pleine ascension, N’to et Worakls. « Bookés » une même soirée de printemps, à l’occasion de la sixième édition du célèbre United Festival, les artistes n’arrivent pas à se croiser ; mais l’histoire nous dira que l’un deux contactera l’autre sans plus tarder. Echanges de bons procédés, partages musicaux, on passe rapidement d’une adhésion musicale mutuelle, à une collaboration artistique naturelle. Chacun travaille dans son studio, l’un à Marseille, l’autre à Paris, mais ils s’appellent, se conseillent, et nouent une relation amicale. Ils continuent à sortir leurs propres morceaux, mais se remixent, apportant chacun, sa touche personnelle sur les créations de l’autre, à l’instar de l’EP Good night my love de Worakls, sorti sur le label allemand Parquet Recordings, qui inclut des remix de N’to et Joachim Pastor. A force de travail et de collaboration, l’idée de fondation d’un label était évidente : l’oiseau avait fait son nid !

Entrée fracassante avec l’enchaînement de plusieurs soirées de lancement, notamment avec leur tout premier Hungry Music Showcase dans la capitale, au Social Club. Puis vient le tour des premières releases sur le label, qui se faisaient tant désirer. On nous balance Porto et Utopia à la figure lors du premier EP, pour notre plus grand plaisir. Les sorties se poursuivent, et l’on découvre l’arrivée d’un nouvel artiste sur le label via un nouvel EP. Joachim Pastor, déjà présent dans l’entourage des deux fondateurs depuis quelques mois, a intégré le collectif en y incorporant son côté chill-music. Kenia et Couleur, ses deux tracks sorties il y a quelques temps, sont à l’image de son style rêveur et pétillant. Une plus-value détonante pour ce jeune triumvirat !

Si dans l’ensemble, l’esprit de travail de nos trois génies développe une cohérence musicale incroyable, la patte « artistique » individuelle permet à tous les admirateurs de faire une nette distinction. C’est cette dichotomie qui est au fondement de l’immense richesse artistique d’Hungry. En festival, lors de leur passage, ou tout simplement sur Sound Cloud bien au chaud à la maison, les trois DJs nous font voyager à travers leurs univers propres: de l’électro acoustique teintée d’influences hip-hop avec N’to, à une deep house plus pop avec Joachim Pastor, en passant par une techno onirique et mythique avec Worakls. Bien qu’il soit impératif à mon sens de ne pas enfermer un artiste dans une case prédéfinie (une tendance malheureusement trop répandue de nos jours), il est judicieux néanmoins de souligner cette volonté collective chez Hungry Music, de mettre en avant le caractère mélodique de la techno.

Cette entreprise musicale incarne un souffle nouveau sur la scène électro française, et prend une ampleur remarquable au niveau européen. Mais créer une nouvelle tendance n’était pas leur but. Ce sont avant tout des amoureux de la musique qui s’expriment librement sans « faire plaisir à tel ou tel label », même si des morceaux de N’to et Pastor sont sortis respectivement sur le label de Popof, Form Music, et sur Stil vor Talent d’Oliver Koletzki. Force est de constater que leur créativité est toujours au rendez-vous, et que les projets fusent, à l’image de l’aboutissement du Worakls Orchestra à la We Are Together du 31 octobre dernier : un nouveau concept-live accompagné de musiciens et choristes qui a enflammé les réseaux sociaux et le public des Docks !

Qu’ils intègrent ou non de nouveaux artistes, nous ne serons jamais à court de surprises (enfin on l’espère) et de soirées étoilées. Pour ceux qui n’auraient pas eu l’occasion de les voir encore, ou simplement pour ceux qui n’auraient pas encore eu l’info, N’to et Joachim Pastor se produisent au Showcase Paris en live ce samedi 8 novembre.

To put it in a nutshell, Hungry Music est en train de grandir de manière exponentielle ; peut-être qu’un jour la jeune pousse deviendra une véritable institution de la techno. Ce qui est sûr, c’est que nos trois compères ont faim. Ils ont faim de musique, et nous, on les aime !

hungry2

Antoine Gagnaire

team team