contact contact

The Hacker, Love/Kraft – part Two

En Bref :
Un EP peu innovant, néanmoins efficace (mais ne cassant pas trois pattes à un Gorille) pour les amateurs de techno froide ou les néophytes fans de Gesaffelstein.

 Date de Sortie :
11 novembre 2014

 Dans la Jungle, ce 2e EP comporterait 2 tracks :

  • Jupiter Skyline
[youtube www.youtube.com/watch?v=sSc4eTvdQTc]
  • Sommeil et Solitude
[youtube www.youtube.com/watch?v=fuKX0kU9oT4]

L’équation :
Une grosse ligne de basse + quelques samples underground fidèles à sa vision (influence Depeche Mode et scène techno de Detroit) = Une série de tracks assez homogènes, voire redondantes, sur le même ton que son padawan Gesaffelstein.

Quand ?
Tout d’abord un parcours authentique, marqué par l’organisation de raves à Grenoble, diverses formations musicales, et un style vestimentaire dont la noirceur est quotidienne. C’est aussi une musique au départ résolument aux accents techno rugueuse qui au fil du temps s’est transformée radicalement :
Il existe un fossé assez important entre ce que faisait The Hacker en 1998 et ce qu’il produit désormais.

Pourquoi ?
The Hacker ne surprend plus. La formule, réactualisée par les quelques sorties du catalogue de Gesaffelstein semble avoir corrompu l’esprit original des morceaux du Grenoblois. En somme, se côtoient ballades électroniques parfois même italo-disco, et morceaux obscurs, renvoyant plus à l’éthique musicale de l’homme de l’ombre.

Julien & Timothée

team team