Glenn Underground au Djoon : the deepest of the deep house

Ce vendredi au Djoon le grand Glenn Underground jouera et bien sûr Le Gorille y sera.

Glenn Underground est né en 71 dans le Chicago southside, berceau de la house music dès le début des 80s grâce aux pionniers Frankie Knuckles, Lil Louis ou Larry Heard. Il a grandi dans un milieu musical fait de disco et de free jazz. Claviériste doué, il accompagnera le groupe de son oncle au Fender Rhodes. Mais très vite il se met aux platines et se fait remarquer pour sa house très mélodique. Signé sur des labels locaux comme Dance Mania, Cajual Records ou Guidance, il s’imposera également outre atlantique notamment chez Peacefrog ou Superb. Son remix du classique « I Feel Love » de Donna Summer passera dans tous les club de la windy city. Il y fera un clin d’oeil plusieurs années plus tard en face B de « Afro Gente » (Superb Records, 2009) avec « I Feel No Love ».

Considéré comme un des maîtres de la plus profonde deep house de Chicago, il n’hésite pas à marier disco, jazz, deep et même acid house. Avec Boo Williams il forme dès 1996 le projet Srictly Jaz Unit, pour un son bien clair, varié et des lignes de basse complexes. Sa longue et prolifique carrière le voit ainsi réaliser plus une centaine d’EPs et 14 albums (d’Atmosfear à Black Resurrection), entre house la plus classique, bangers tech-house et trance jazzy très instrumentale. Une exploration sonore variée mais toujours avec la patte reconnaissable entre mille de celui qu’on surnomme C.V.O. pour Chicago’s Very Own. Il dit d’ailleurs dans une interview que même si la musique est universelle, « Nous sommes les premiers à avoir fait de la house music ».

Après presque 30 ans d’activité, il continue à nous livrer sa deep house la plus sophistiquée. Concentré en studio sur de nouveaux projets de jazz fusion notamment, il est toujours un habitué des clubs du monde entier. Ce vendredi soir au Djoon il nous proposera une performance all night long, comme une monographie rétrospective de toute sa carrière, avec les plus grands classiques sortis sur de nombreux labels, et même quelques pépites unreleased.

Pour voir la légende de Chicago, c’est vendredi 8 février au Djoon et Make It Deep vous fait gagner des places sur le Facebook du Gorille. Pour vous mettre dans l’ambiance, on vous a même concocté une petite playlist sur Spotify ! N’oubliez pas la prière : « House music will never die, cause it makes you feel so fine », à vendredi soir.

Julian Le Tutour

Event Facebook

LE DJOON
22, boulevard Vincent Auriol – 75013 Paris

MÉTRO
Quai de la Gare (ligne 6) / Gare d’Austerlitz (ligne 5, 10)

A LA PORTE
Tickets –> bit.ly/2RsWGAb
Sur place : 10€ avant 00h / 15€ ensuite (cash only)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *