contact contact

ITW – La douce house de 박혜진 park hye jin

Avec une house originale et éclectique, 박혜진 park hye jin est en train de se faire un nom dans le clubbing mondial. DJ, chanteuse et rappeuse bilingue, elle sort le micro-album IF U WANT IT sur le label clipp.art fin 2018. À l’occasion de son premier passage dans la ville lumière pour le Weather LSM, l’artiste sud-coréenne de 24 ans a accepté de répondre à nos questions.

Le Gorille : Qui es-tu 박혜진 park hye jin ?
박혜진 park hye jin : IF U WANT IT, ABC, I DON’T CARE, CLOSE EYES, CALL ME. (ndlr : la setlist de son projet, qu’on vous laisse traduire)

Le Gorille : Il n’y a pas si longtemps tu étais encore étudiante en arts et ta carrière de musicienne a commencé l’an dernier. As-tu toujours joué ou écrit de la musique ?
박혜진 park hye jin : Les notes de mon carnet sont devenues mes lyrics et je devais exprimer mon histoire. Cette expression, c’était de la musique.

Le Gorille : Comment tu composes tes tracks ?
박혜진 park hye jin : J’utilise toutes les méthodes. Pour certains morceaux je commence par le beat et pour d’autres par les paroles.

Le Gorille : “IF U WANT IT” est le nom de ton micro-album mais aussi celui du premier track. Tu y chantes un dialogue entre toi et toi-même, t’encourageant à faire quelque chose. As-tu vraiment eu ces conversations dans ta tête ?
박혜진 park hye jin : J’ai une meilleure amie. Je lui parle tous les jours. Ma meilleure amie c’est moi.

Le Gorille :  “I DON’T CARE” est une chanson qui parle de confiance en soi. Est-ce la clé pour avancer dans le milieu de la musique ou pour créer ?
박혜진 park hye jin : Je continuerai, même si on m’insulte ou me déteste. C’est pour m’aimer et me préserver.

Le Gorille : Comment décris-tu ce sentiment typiquement deep house dans le club ? A. i love you, B. i need you, C. i ‍miss you ?
박혜진 park hye jin : Le point le plus important est le C. TU ME MANQUES

Le Gorille : Entre la première track et la dernière, « CALL ME » (une ballade avec une boucle de piano mélancolique), tu nous transmets de multiples sentiments. Ce projet est plutôt triste ou joyeux ?
박혜진 park hye jin : C’est ce que tu ressens, c’est tout.

Le Gorille : Il y a juste un début d’histoire triste, mais dans la retenue. Est-ce que la musique marche mieux que les mots pour l’exprimer ?
박혜진 park hye jin : Ça peut être le cas parfois.

Le Gorille : Est-ce que faire des dates partout dans le monde inspire tes créations actuelles ?
박혜진 park hye jin : J’obtiens toujours quelque chose à travers autre chose. Je pense que même si je perds quelque chose, je peux en obtenir une autre.

Le Gorille : Ton public sur les réseaux sociaux est vraiment bienveillant, avec des messages de soutien dans les commentaires. Quelle relation tu entretiens avec ces gens ?
박혜진 park hye jin : C’est vraiment une grande énergie pour moi. Je suis une introvertie. C’est comme un ami qui vient me voir en premier.

Le Gorille : Tu te sens proche d’eux ?
박혜진 park hye jin : Bien sûr.

Le Gorille : Le Weather LSM est ta première date à Paris. Es-tu déjà venue, pour visiter ?
박혜진 park hye jin : Oui. Je suis déjà venue à Paris. Juste pour voyager. Çe me rend tellement joyeuse.

Le Gorille : Qu’est-ce qui t’attend pour la suite ?
박혜진 park hye jin : Peut importe ce qu’il m’arrivera, je vais continuer pour un prochain album.

 

박혜진 park hye jin jouera ce soir au Weather LSM et Le Gorille y sera !

Julian Le Tutour

 

L’ITW en VO :

– Who are you 박혜진 ?
– IF U WANT IT, ABC, I DON’T CARE, CLOSE EYES, CALL ME.

– You were an art student not so long ago and your career as a musician started last year. Have you always played or wrote music ?
– My notepad became the lyrics and I just had to express my story. Its expression was music.

– How do you compose ?
– Use all methods. Some tracks make beats first and other tracks have lyrics first.

– “If U WANT IT” is the name of your micro-album released last december on clipp.art and also the name of the first track. You’re singing in korean and english lines, like a self dialogue between you and yourself, cheering yourself up to make something. Have you had these conversations in your head?
– I have a best friend. I talk to her every day. My best friend is me.

– “I DON’T CARE” is also about self-confidence, is it a major key in the music business to keep going ? To create ?
– I’ll keep going, even if someone swears or hates me. It is to love and keep my self.

– How would you describe this deep-house feeling you get in the club ?
A, i love you
B, i want you
C, i miss you
– The most important Point is the last C. I MISS U.

– Between the first and the last track “CALL ME” (a ballad with a wistful piano loop) you give us several feelings. Is this projet more happy or melancholic ?
– It is what you feel, that is it.

– There is just a glimpse of a sad story but in restraint. Is music better than words to express this?
– Sometimes it can be.

– Does touring around the world inspires your current creations ?
– I always get something through something. I think if I lose something, I can get something out of it.

– Your audience on social media is really caring, supporting you in the comment section. What is your relationship to them ?
– It’s really a big energy for me. I’m an introvert. It’s like a friend who comes to me first.

– Do you feel close to your them ?
– Of course.

– The Weather LSM is your first date in Paris, have you ever been here before, to visit ?
– Yes. I’ve been to Paris before. Just traveling. I’m spark joy.

– What’s next for you ?
– No matter what happens to me, I will proceed with the next album.

team team