Shakira : La danse du yaourt

     Parmi mes péchés mignons plus ou moins avouables, on peut compter un amour quasi inconditionnel pour les chansons de Coupe du Monde. Je suis un excellent public pour ces chansons de forain, qui donnent envie de faire la fête comme pas possible, et qui rendent acceptable dans leurs clips le fabuleux combo maillot de foot-bikini. Jugez moi si vous voulez, mais vous ne pouvez pas le nier : vous avez au moins une fois dans votre vie fait la choré de Waka Waka presque aussi bien que Shakira, marmonné « mgneug mgneuh WAVING FLAG » avec K’naan, et je suis prête à parier que si je balance un bon Samba de Janeiro personne ne me refusera un chœur de supporters aussi vivace qu’en 98. (Même si, j’en conviens, on a tous plus ou moins oublié le duo chelou entre Herbert Grönemeyer et Amadou et Mariam pour le mondial de 2006)

     Pour cette raison, j’attendais avec impatience les chansons de Coupe du Monde de cette année. Je dis « les » parce qu’il y a toujours un hymne officiel et puis quelques autres chansons qui s’imposent d’elles-mêmes. Et très honnêtement, vu l’étendue du désastre de We Are One (« More sad news from Los Angeles this morning: rapper Pitbull was found alive and fine in his room ») j’attendais beaucoup de la reine incontestée de la chanson de foot, celle qui a à son palmarès amoureux Piqué-du-Barça, l’ambianceuse numéro uno de nos étés, j’ai nommé Shakira. En effet, dès qu’une chanson de Coupe du Monde n’est pas top top, elle la remplace (comme en 2006 avec Hips Don’t Lie).

            Quelle ne fut pas ma surprise alors de la voir apparaître dans une publicité pour de vulgaires yaourts qui favorisent le transit intestinal (Activia pour ne pas les nommer), dans un décor de jungle. Quel ne fut pas mon désarroi lorsque je réalisai que cette publicité ne faisait pas que reprendre Dare (lalala) la nouvelle chanson de Shakira, mais était bien une pièce de l’immense machine de communication mise en place par Danone… En effet on peut compter trois clips pour cette chanson : la version de la publicité, où une Shakira démultipliée telle un Naruto farceur nous montre à l’aide de paillettes que grâce à Activia elle fait caca dans les bois, un autre sorti le 7 mai dernier qui la montre de façon assez conventionnelle chanter avec plein de jolies couleurs, et enfin un dernier, sorti le 22 mai, qui lui s’oriente très clairement vers une ambition d’hymne officieux de la Coupe du Monde. On y voit des ballons de foot, des tambours, des drapeaux, bref, la totale. Mais, et c’est là que le bât blesse, on y voit aussi les personnages du clip se dessiner sur le ventre le sourire « intestins libérés, intestins contents » qui est l’image de marque d’Activia depuis de nombreuses années. Pire encore, l’image d’ouverture du clip nous annonce « SHAKIRA & ACTIVIA TOGETHER ». La marque de yaourts s’annonce donc en featuring avec la chanteuse colombienne. Quand au pauvre Carlinhos Brown, ajouté en featuring au dernier moment pour la version spéciale Coupe du Monde, il n’est même pas mentionné sur la première image du clip. Il faut croire qu’il est moins important pour la chanson qu’un simple yaourt. Allez, des bisous Carlinhos, et sans rancune.

     Certes, certains artistes ayant fait un featuring avec Pitbull ou Big Ali auraient été mieux inspirés de prendre un yaourt pour chanter leurs refrains, mais le fait est que le placement de produit franchit une étape supplémentaire. Il n’est pas nouveau de constater que le monde du clip est saturé de publicités officieuses pour de l’alcool, des montres, des baskets, des casquettes, LES FICHUS ECOUTEURS DE DR DRE, des voitures et autres téléphones portables. Mais un partenariat musical entre une chanteuse et un pot de yaourt, c’est à mes yeux surréaliste. On croirait presque à une parodie du milieu de la publicité et de la musique mainstream. Mais Shakira et Danone ont osé. Dans un clip très, très inspiré des clips de Woodkid (mais-on-va-pas-mettre-en-noir-et-blanc-sinon-ça-serait-trop-grillé), Shakira fait chanter les sourires des yaourts sur l’abdomen de footballeurs ravis de montrer leurs abdominaux.

Dès lors, mon cœur saigne à l’idée de ce que seront les chansons de la Coupe du Monde 2018… Rihanna en duo avec Nutella ? Des rouleaux de sopalin ft. Pitbull ? Et soudain mon esprit malade imagine les combinaisons les plus cocasses. Si vous avez des idées je suis preneuse, envoyez ça sur la page du Gorille qu’on se marre un peu. Et en attendant, on se remettrait bien un petit Samba de Janeiro non ?

 Marie-C

PS : la playlist « Mundial » du Gorille est ici : http://everyonesmixtape.com/#/mix/eavNoOVOIbXP/1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *