Douce Yaeji

La voix d’Yaeji ne dépasse pas tout à fait le murmure, et ne se laisse pourtant jamais effacer par ses instrus électrisantes. Dans un très léger écho, elle pose sa voix sur une celestial house illuminée et planante, en jouant sur l’alternance de l’anglais et du coréen, et sur la répétition. Son premier EP, New-York 93, est sorti en mars dernier, mais on l’avait déjà entendu sur un track de Mall Grab, Purity, à la rentrée 2015. Une collaboration intéressante, où la house lo-fi de l’anglais se fondait parfaitement aux susurrements glossy de Yaeji. Cette semaine, ils nous ont offert une nouvelle collaboration plus rythmée, peut-être plus hip-hop, qui nous a charmé pour de bon.

À côté de la production et du chant, Yaeji est Dj, sous le nom de kraeji, mais aussi graphiste et, parfois, elle s’amuse avec un tout petit séquenceur Volca Sample. Cro mimi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *