Ecliptique #5: Les chats

Perçus comme des Dieux durant l’Egypte antique, reconnus aujourd’hui comme les maîtres incontestés d’internet, symbole de la mignonitude pour les uns, symbole du jemenfoutisme pour les autres. Le Chat, du fait de sa valeur symbolique plurielle et polémique, ne pouvait pas ne pas être exploité dans les clips musicaux. Bjork, Nina Simone, Mastodon, Caravan Palace ou encore Moby ne sont pas passés à côté du félin pour représenter leur musique. Au-delà des mises en scène drôles et mignonnes (l’excellent clip de Fatboy Slim pour « The Joker »), certains réalisateurs se servent de cette valeur symbolique pour créer un fort contraste psychédélique, violent ou anxiogène (La sombre mais fine collaboration entre Cyriak et Run the Jewels pour « Meowpurrdy ») .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *