JJ : Paradigmes Contraires à la Java, la première soirée 2019 du Gorille

Ce jeudi aura lieu la troisième édition de la soirée Paradigmes Contraires pour JJ (Jeudi Java). À la programmation, Le Gorille propose un line up atypique afin de « promouvoir l’éclectisme musical, les curiosités sonores et les genres hybrides ». De quoi commencer 2019 par une nuit originale !

Première fois

Venu tout droit de Berlin, le DJ et producteur Møzaika viendra faire chauffer ses disques de dream house teintés de synthés et de beats 80s, sans pour autant s’enfermer dans un genre spécifique. Signé sur le label Public Possession, il avait sorti l’EP Aqua il y a un an, une expression artistique singulière partant de la contemplation d’une fontaine dans un parc. Pour les nostalgiques de la new wave ou pour lever le pied et ralentir un peu le BPM, Møzaika produit une musique sensuelle et mélodique. Dans ses sets on peut trouver de la ligne de basse très 80s mais aussi de la cumbia et quelques bizarreries électroniques. Très attendu car c’est sa première date à Paris, il sera incontournable pour se déhancher.

Le pouvoir de l’éclectisme

Johnny Power (et pas Johnny Powder comme l’a orthographié le magazine Trax dans un joli lapsus), membre du collectif Make It Deep, avait initié les soirées Paradigmes Contraires pour JJ l’an dernier. Son amour du son lui fait passer de la house à la world music, du disco à la new wave… Il mixe avec brio des sons à l’accordage peu évident, pour le bien de nos oreilles en quête d’originalité, entre disques oubliés et intrigantes nouveautés. Un son pointu et rond pour réchauffer la Java, bien nécessaire en ce début d’année.

Vinyles et Lo-Fi

Païkan Bleach, à l’instar de son crew Kho Affairs, s’illustre pour son travail sur les vinyles et les cassettes analogiques. Dans son EP Acid Mooring, il nous offrait une acid avec des nappes presque fantomatiques autour des beats aux sonorités 80s et 90s plus classiques. Dans ses sets joués sur vinyle s’articulent dance music 80s, deep et acid house. Une touche Lo-Fi, de mise, qui nous plait bien. Païkan Bleach saura vous surprendre sur le floor de la Java, sous l’égide des curiosités sonores. On espère vous y croiser !

Julian Le Tutour

Visuels © Pauline Mousseaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *